TRADITIONS ET LEGENDES POUR PAQUES

La coutume d'offrir des œufs au début du printemps remonte à l'Antiquité. Autrement, dans d'autres sociétés, les œufs étaient symbole de fécondité et de renouveau. Malgré le temps qui passe, cette tradition est toujours célébrée au moment de Pâques.

Si nous remontons 5000 ans en arrière, nous voyons que les Perses offraient déjà des œufs de poule. Il s'agissait de cadeaux porte-bonheur pour fêter l'arrivée du printemps !

Quant aux Romains, ils prêtaient aux oeufs d'heureux effets. Ainsi ils en cassaient le jour du printemps pour purifier l'atmosphère.

A partir du 13ème siècle, on voit apparaître les premiers œufs peints en Europe. A l'origine, ils étaient peints en rouge et décorés de devises ou de dessins. On s'échangeait les œufs de poule à l'occasion de la fin du Carême pour symboliser la fin des privations de l'hiver.

A la Renaissance, les œufs de poule furent remplacés par des œufs en or dans les Cours d'Europe. Les oeufs étaient décorés de métaux précieux, de pierres et même de peintures de célèbres artistes. C'est à cette époque que les célèbres œufs de Fabergé connurent leur apogée à la cour de Russie, à la fin du
19ème siècle.

De nos jours, les œufs de Pâques sont généralement en chocolat. Ils sont plus destinés au plaisir de nos tendres chérubins. Cette tradition est relativement récente. C'est à la première moitié du 19ème siècle qu'apparaissent les moulages en chocolat.

Pâques est également une fête chrétienne qui rappelle le souvenir de la résurrection du fils de Dieu, Jésus Christ.

De nos jours, la tradition existe toujours mais elle diffère suivant les pays :

En France et d'autres pays européens, les clôches ne sonnent pas du Vendredi Saint au Dimanche de Pâques. Une légende dit que les clôches se rendent à Rome où elles vont chercher les oeufs de Pâques qu’elles répandent à leur retour dans les jardins pour le plus grand plaisir des enfants.

Ainsi, en Australie, le Vendredi Saint est le seul jour férié de l'année. Tous les magasins sont fermés. Le jour de Pâques, les enfants cherchent les oeufs apportés par le lapin de Pâques qu'il a cachés dans les jardins.

En Italie, les oeufs de Pâques placés au centre de la table le jour de Pâques sont bénis par un prêtre. Le repas est ensuite présenté autour de ces oeufs.

En Arménie et en Syrie, es prêtres invitent les plus démunis à entrer dans les églises. Ils leur lavent les
pieds, en souvenir de ce geste de Jésus envers ses disciples, et leur remettent des présents.

En Irlande, à la levée du jour, on mange des oeufs pour rompre le Carême. Un peu plus tard dans la journée, on danse pour gagner de délicieux gâteaux.

En Bulgarie, un peu avant Pâques, les familles chrétiennes ont pour coutume d’envoyer une miche de pain et 10 à 15 oeufs teints en rouge à leurs amis turcs. Ces derniers sont honorés de tels présents. Le messager qui apporte ces oeufs reçoit traditionnellement un peu de monnaie en échange.

Si vous connaissez d'autres traditions ou légendes, n'hésitez pas à me les envoyer

Les commentaires sont fermés.