• Mobilisation à Arles SUITE - 26/07/2009

    Découvrir la photo en réalité virtuelle avec un extrait sonore des revendications lors de la manifestation place du Forum :
    http://www.katiacollinet.com/upc-arles09-manif.html

    Vêtus de gilets fluo avec la mention DR et tenant des pancartes dénonçant la pratique du libre de droits, les photographes, chaque jour
    plus nombreux, ont défilé quotidiennement de la rue du Dr Fanton jusqu'à la place du Forum. Là, était organisé un freeze de quelques minutes,
    puis explications au public des raisons de notre mobilisation.

    Jean-Francois Leroy, directeur de Visa pour l’Image et François Hébel, le directeur des Rencontres d'Arles étaient parmi nous pour manifester
    ainsi que Harry Gruyaert. Willy Ronis s'est également promené dans Arles avec son gilet fluo DR.
    http://www.upc.fr/actualites.php?actualite=137

    Sauvons la photographie : explications de texte

    Pourquoi cet Appel ?

    Revenons sur les points qui figurent dans notre Appel.
    http://www.upc.fr/actualites.php?actualite=110

    *Rendez-vous à Perpignan en septembre pour continuer la mobilisation ! Parlez-en avec vos ami(e)s, vos consoeurs et confrères : rendons cette
    lutte vivante et permanente jusqu'à ce que justice nous soit rendue. Si vous avez des suggestions, des idées, des slogans, envoyez-les nous
    sur cette adresse mail mobilisation@upc.fr <http://www.xavierzimbardo.com/mobilisation@upc.fr> : ce
    combat est notre affaire à TOUTES et à TOUS !

    Merci d'avance pour le temps de réflexion que vous y consacrerez ! Durant cette période, voici un n° de téléphone pour nous joindre en cas
    de nécessité : 06 25 02 78 17

    XAVIER ZIMBARDO
    Pilote des manifestations pour le Conseil d'Administration de l'UPC
    (Union des Photographes Createurs) www.upc.fr
    http://www.xavierzimbardo.com/www.upc.fr
    Photographe - Auteur
    www.xavierzimbardo.com
    http://www.xavierzimbardo.com/www.xavierzimbardo.com
    Directeur Artistique de PHOTSOC
    Festival International de la Photographie Sociale
    www.photsoc.org http://www.xavierzimbardo.com/www.photsoc.org

     

  • Pensées d'Afrique

    Vous aimez l'Afrique. Je vous comprends ! Moi aussi. C'est pour cela que j'ai réalisé pour vous cet amour de petit coussin.

    C1.JPG

    Il est réalisé dans un tissu de coton de très belle qualité. Les couleurs sont lumineuses.  Il est agrémenté de trois grosses perles en bois dans les coloris du tissu, maintenues par une petite perle en forme de toupie. Trois gros pompons rouges agrémentent deux pointes du coussin. Il est rempli de laine de qualité pour lui donner ce moelleux incomparable.

    Ce petit coussin est entièrement cousu à la main dans les règles de l'art de la couture. Vous aimerez autant l'originalité du tissu, de la conception que de la qualité de la réalisation. Colette RICHARD tient à rappeler qu'elle préfère produire peu mais qualité.

    Dimensions : 27 cm sur 27

    Une idée de cadeau pour une personne amoureuse de l'Afrique, une collectionneuse de petits coussins fantaisie ou tout simplement pour vous faire plaisir ! Et vous êtes assurée de ne pas voir ce coussin chez une amie, une parente, une connaissance. Ce modèle est réalisé en un seul exemplaire ! Dépêchez-vous car il ne restera pas longtemps sur les étagères de la boutique !

    A très vite
    Créativement vôtre
    Colette RICHARD
    La Boutique de Colette

  • On parle de La Boutique des Cadeaux

    Dans le numéro 118 de Marianne Maison, vous trouverez un encart publicitaire qui parle de La Boutique des Cadeaux :

    marianne maison.jpg

     

  • Snifff alors !

    Bonjour à toutes et à tous,

    Je ne vais pas être présente pendant un petit moment car je dois me faire opérer. Rien de grave mais bon, il faut y passer ! lol. Je vais profiter de la période de ma convalescence pour préparer des modèles. J'ai travaillé ces temps-ci mais surtout pour Halloween et Noël, donc il faudra un peu attendre pour les découvrir !

    A bientôt
    Amitiés
    Colette RICHARD

  • Les barèmes de l’UPC sont rendus publics

    La profession traverse, chacun le sait, une crise sans précédent qui est aggravée par l’attitude agressive des microsctoks dont les dirigeants ne raisonnent qu’en terme de flux financier. Ils excellent dans les effets de manche pour masquer cette triste réalité aux “amateurs” ou quelques professionnels qui se laissent aveugler par les gourous et autres faiseurs de promesse comme Arcus.

    Il faut avoir passer un certain temps à décortiquer cette logique pour comprendre que les photographes n’ont rien à gagner à déposer leurs images sur ces microstock. Certains l’ont compris, d’autres y restent et deviennent même agressifs avec un égo forgé à de longues heures virtuelles, quand on ose dire du mal de leur pseudo poule aux oeufs d’or. Il paraît que l’on peut soigner cette forme d’addiction où le “contributeur” est esclave de sa propre perte alors que son talent pourrait mieux s’exprimer avec une prise en compte réelle de la valeur de ses photographies et de son travail.

    Récemment, l’UPC a lancé une vaste campagne Sauvons la photographie qu’il faut continuer à faire signer et encourager. Les actions se multiplient comme à Arles. C’est une mobilisation de longue haleine que nous ne saurons gagner seuls et il faut le soutien de chacun.

    Récemment l’UPC a décidé de mettre à la connaissance de tous barèmes 2009 que vous pouvez télécharger ici. C’est un outil particulièrement essentiel dans nos pratiques quotidiennes. Avec ou sans marge de négociation (le plus souvent, cela ne va pas au delà des 10 à 15 % dans ma pratique et, le plus souvent ,les tarifs UPC sont acceptés), ces tarifs indicatifs constituent une base d’échanges et de discussion quand les demandeurs avancent des propositions inacceptables pour ne pas dire méprisables du travail des photographes.

    Je préfère perdre un travail que de brader des tarifs pour une oeuvre de commande ou l’usage de photographies déjà existantes. Je m’adresse en disant cela aux confrères et consoeurs qui cassent systématiquement le marché pour espérer décrocher des commandes. Ils font une erreur car cela se retourne irrémédiablement contre eux. Qu’ils fassent donc leurs comptes : amortissement matériel, charges…

    Source :
    Photo réflexions :  Déclarations d’humeur, d’humour et d’amour d’un photographe
    Agence de presse Images